Découvrir la démarche Ferme laitière bas carbone

La Ferme laitière bas carbone est une initiative portée et développée par le Cniel. Véritable démarche de filière, elle vise à promouvoir des pratiques agricoles et des leviers d’action afin de réduire de 20% l’empreinte carbone du lait produit d'ici 2025.

La Ferme laitière bas carbone, une démarche ambitieuse et pragmatique

La Ferme laitière bas carbone est une démarche de filière qui accompagne les éleveurs laitiers français dans la réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) à partir d’un diagnostic individualisé. Chaque éleveur peut choisir les leviers d’action adéquats à son exploitation et à ses objectifs. Cette initiative engage la filière dans la lutte contre le changement climatique et fédère les éleveurs, les transformateurs coopératifs et privés, ainsi que les organismes de conseil.

Concrètement, la Ferme laitière bas carbone consiste à : 
 

  • Réaliser dans chaque élevage un diagnostic environnemental technico-économique  
     
  • Identifier les leviers d'action potentiels permettant d'améliorer son empreinte carbone et ses performances techniques et économiques 
     
  • Construire avec l’éleveur un plan d’action adapté à chaque exploitation et à son contexte économique et social 
     
  • Communiquer positivement sur l’élevage et la filière laitière française.

A ce jour, plus de 6000 éleveurs laitiers ont déjà choisi de s’engager dans la Ferme laitière bas carbone. Mais le souhait des acteurs de la filière est d’aller bien au-delà : impliquer les 60 000 élevages laitiers que compte la France aujourd’hui. Si tel est le cas, la filière pourrait alors éviter l’émission de 2 millions de tonnes de CO₂ en 10 ans !

Thierry Bertot, éleveur engagé dans la Ferme laitière bas carbone

La Ferme laitière bas carbone en 4 dates

Depuis 2013, la Ferme laitière bas carbone évolue aux côtés des éleveurs pour réduire les émissions des gaz à effet de serre.

2013
L’Institut de l’Elevage lance le projet Life Carbon Dairy en partenariat avec le Cniel, France Conseil Elevage et les Chambres d’agriculture . Ce projet pilote vise à réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serre de 3900 exploitations laitières réparties dans six régions. Soutenu par l’Union Européenne et le CASDAR, le programme a permis de développer l’outil de diagnostic environnemental CAP’2ER® nécessaire au déploiement de la Ferme laitière bas carbone, de sensibiliser et de former plus de 100 conseillers et éleveurs sur les émissions de GES, de réaliser une cartographie de l'empreinte carbone et d'identifier les pratiques mises en œuvre par les élevages "bas-carbone".
2015
Suite au succès de cette expérimentation régionale, le Cniel et ses partenaires décident d’étendre la démarche à l’ensemble du territoire : c’est le lancement de la Ferme laitière bas carbone.
La Ferme laitière bas carbone est lauréate du concours "My Positive Impact" de la Fondation Nicolas Hulot.
2016
Afin de promouvoir le déploiement de la Ferme laitière bas carbone, le Cniel finance plus de 500 diagnostics dans toute la France.
Aujourd’hui, le Cniel et ses partenaires poursuivent la promotion du dispositif en travaillant main dans la main avec les acteurs de la filière.
2025
Si les 60 000 exploitations laitières françaises s’engagent dans la démarche Ferme laitière bas carbone, c’est l’émission de 2 millions de tonnes de CO₂ qui sera évitée d'ici 10 ans.

Un diagnostic environnemental en élevage laitier, qu’est-ce que c’est ?

CAP'2ER - Exemple de données collectées

Dans le cadre d'une démarche de progrès, le diagnostic environnement réalisé en élevage laitier consiste en une visite individuelle chez l’éleveur par un conseiller formé à l’outil CAP’2ER®. CAP’2ER® est un outil d’évaluation et d’aide à la décision. Il permet d’estimer les émissions de gaz à effet de serre de l’élevage, ses consommations d’énergie, mais aussi sa contribution positive à la biodiversité, sa capacité nourricière (nombre de personnes nourries par l’élevage) et son stockage de carbone.

Comme première étape de sensibilisation et de prise de conscience de l’impact environnemental d’une exploitation laitière, un outil d'auto-évaluation SelfCO2® permet à chaque éleveur d’estimer par lui-même son empreinte carbone.

Quels bénéfices pour les éleveurs ?

Améliorer ses performances environnementales n’est pas seulement bénéfique à l’environnement. C'est aussi garantir la durabilité de son exploitation. En effet, performances environnementales et technico-économiques sont fortement corrélées. Moindre consommation en intrants, valorisation du pâturage, optimisation de la production laitière… sont autant de gestes écologiques que de potentiels gains économiques. Une véritable stratégie «gagnant-gagnant» !

Quel que soit le système fourrager, une meilleure efficience environnementale se traduit dans les fermes laitières bas carbone par une meilleure efficience économique. Ainsi les 10% des fermes dont les émissions de gaz à effet de serre sont les plus faibles présentent en moyenne une marge brute supérieure de 10€ aux 1 000L de lait produits. 

Participer à la Ferme laitière bas carbone c’est aussi mettre en lumière les contributions positives de l’élevage. La ferme laitière bas carbone moyenne c’est aujourd’hui :

103 ha
De biodiversité entretenus
17 823 kg
De carbone stockés dans les sols
2 001
Personnes nourries